Qu'est-ce qu'une dérivation ?

 

Nt detail strata2 child

 

Les dérivations sont utilisées pour traiter l'hydrocéphalie depuis plus de 50 ans. Ces dispositifs permettent à l'excès de liquide céphalorachidien de s'évacuer vers une autre zone du corps.

Comment ça marche?

Une dérivation se compose généralement de deux cathéters et d'une valve. La valve règle la quantité, le sens d'écoulement et la pression du liquide céphalorachidien sortant des ventricules cérébraux.

Lorsque la pression intracrânienne de liquide céphalorachidien augmente, la valve s'ouvre et l'excès de liquide s'évacue vers la cavité située en aval.

Les types de dérivations suivants sont utilisés :

  • Une dérivation ventriculo-péritonéale évacue le liquide des ventricules cérébraux vers la cavité abdominale
  • Une dérivation ventriculo-auriculaire évacue le liquide des ventricules cérébraux vers une cavité du cœur
  • Une dérivation lumbo-péritonéale évacue le liquide du bas du dos vers la cavité abdominale

Valves de liquide céphalorachidien à pression fixe ou réglable

Il existe différents types de valves de dérivation. Les deux plus courants sont les suivants :

  • Valves à pression fixe – Ces valves règlent le débit de liquide céphalorachidien selon une consigne de pression préétablie
  • Valves à pression réglable – Ces valves règlent le débit de liquide céphalorachidien selon une consigne de pression qui peut être réglée. Grâce à des outils magnétiques spéciaux, votre médecin peut modifier d'une manière non invasive la consigne de pression de la valve implantée à l'occasion d'une visite à son cabinet, sans qu'une autre intervention chirurgicale soit nécessaire.

À propos des systèmes anti-syphon

Le but d'un système anti-syphon est de réduire au minimum un drainage excessif dû à la pesanteur, ce qui peut provoquer l'évacuation d'une plus grande quantité de liquide céphalorachidien lorsque l'individu est debout.

Votre chirurgien choisira la valve selon votre type d'hydrocéphalie et les vos éventuelles autres pathologies.

À propos des réservoirs des valves

Certaines valves comportent un réservoir qui peut être utilisé pour diverses raisons. En rinçant le réservoir, votre neurochirurgien peut tester la fonction de dérivation. Il peut aussi prélever du liquide céphalorachidien pour des analyses de laboratoire.

Valve pumping to test shunt function 

Détail - Pompage de la valve pour tester la fonction de dérivation

rélèvement de liquide céphalorachidien pour des analyses de laboratoire

Détail - Prélèvement de liquide céphalorachidien pour des analyses de laboratoire

 

Pour le traitement de l'hydrocéphalie non communicante (obstructive), on insère un cathéter dans le ventricule cérébral. Pour l'hydrocéphalie communicante (non obstructive), on évacue le liquide céphalorachidien des ventricules cérébraux ou du rachis lombaire vers une autre cavité du corps (généralement la cavité péritonéale). Les dérivations lombo-péritonéales sont généralement réservées aux adultes, sans y être limitées.

 

2016 06 25

 

 

Les Risques

 

2016 06 25 1

 

Les complications

 

2016 06 25 2 1

Traitement

 

2016 06 25 2 1

Campus de neurochirurgie

 http://campus.neurochirurgie.fr/spip.php?article196

 

 

 

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : Jeu 28 Sept 2017